Loi 25: seulement 30% des entreprises québécoises conformes en septembre 2024

Axeptio annonce que moins de 5% des entreprises du Québec sont conformes à la Loi 25. Prédiction d'Axeptio : seulement 30%  des entreprises québécoises seront conformes à la Loi 25 d’ici septembre 2024.

 

Persos-Axeptio-CA-1

 

Si on s’appuie sur l’expérience européenne vécue avec la RGPD en 2018, moins de 30% des entreprises québécoises seront réellement conformes à la loi 25 à la date butoir en septembre de cette année.

Romain Bessuges-Meusy -  Président, Axeptio

 

L'entreprise européenne Axeptio, un des leaders des plateformes de gestion du consentement (Consent Management Platform), débarque au Québec avec ses 2 solutions Axeptio for Brands et Axeptio for Publishers.

Axeptio a pour mission d'épauler les entreprises d’ici dans la création d’une expérience de consentement en ligne (cookies) positive et agréable, consentement désormais exigé par la Loi 25. Celle-ci, récemment adoptée au Québec pour protéger les données personnelles des individus, permet aux internautes d’autoriser, ou non, l’utilisation de leurs données personnelles lors de la navigation sur différents sites Internet. 

En principe, les entreprises québécoises doivent se conformer à la nouvelle loi d’ici septembre 2024, sous peine d’amendes. Or, à ce jour, moins de 5% des entreprises respectent les exigences imposées par le gouvernement, une situation que les dirigeants d’Axeptio, basés en France et chez qui une loi similaire a été adoptée en 2016 et devenue réalité en 2018, expliquent notamment par le manque criant de solutions de consentement à la fois efficaces et agréables pour le public, mais également réellement pertinentes technologiquement pour les entreprises. 

 

La VRAIE conformité à la Loi 25

En Europe, en 2018, le Règlement général sur la protection des données (RGPD) avait été adopté par moins de 30% (exactement 28%) des entreprises au moment de son entrée en fonction le 25 mai 2018. Même des géants tels que Google s’étaient vus mettre à l’amende pour 50 millions d'euros en raison d'un traitement de données personnelles non transparent et obtenues sans consentement valide des utilisateurs.

Quand on songe qu’actuellement moins de 5% des 255 000 PME québécoises se sont conformées à la Loi 25 et que 60% d’entre elles affirment même ne pas avoir de réelle intention de s’y conformer, il est pertinent de se poser des questions.

Pourquoi aussi peu d’entreprises se conforment-elles? Pourquoi sont-elles aussi peu motivées à le faire malgré les conséquences? L’équipe d’Axeptio est bien placée pour répondre à ces questions, puisqu’elle a déjà aidé des centaines d’entreprises à passer à travers le processus en France, depuis plus de 5 ans, et compte des sociétés de renom parmi ses clients situés partout dans le monde. 

 

Le consentement : une expérience agréable

Mis à part l’aspect technique, l’une des raisons évoquées par les chefs d’entreprise pour le manque de motivation à se conformer à la Loi 25 est la peur de faire fuir les visiteurs. Car oui,  les bandeaux mis en place par la majorité des entreprises sont lourds, remplis de textes juridiques sans nécessité et se ressemblent tous.

Les observations des dernières années ont permis à Axeptio de comprendre que pour être pertinente, l’expérience de consentement obligatoire doit refléter les valeurs et l’image publique de l’entreprise et qu’elle doit être positive et la moins contraignante possible pour l’utilisateur

Alors que d’autres solutions utilisent des “dark pattern”, c’est-à-dire un popup qui s’ouvre en plein écran et qui est difficile à fermer dans la majorité des cas, prenant ainsi l’utilisateur en “otage”, Axeptio est d’avis que cette notion de consentement désormais nécessaire peut se déployer dans un esprit conversationnel qui invite à l’interaction.

Axeptio est d’ailleurs la seule solution qui adopte cette vision. Les créatifs d’Axeptio rivalisent d’imagination chaque jour afin de faire de cette « obligation » une expérience positive pour le visiteur et pour l’entreprise. 

Beaucoup d’entreprises sont de bonne foi mais il y a beaucoup d’éducation à faire. Elles pensent être conformes parce qu’elles ont demandé à un technicien informatique d’installer un bandeau sur la page d’accueil de leur site.

Mais la Loi 25 va beaucoup plus loin que ça ; elle adresse de nombreux enjeux de sécurité et de protection des données personnelles qui doivent être pris en charge plus en profondeur par l’entreprise.

Notamment, tous les formulaires de consentement doivent être “stockés” afin de prouver, en cas de vérification, que les utilisateurs ont bel et bien choisi leurs préférences de confidentialité et surtout, que celui qui exploite le site Web respecte ce choix.

Romain Bessuges-Meusy - Président et co-fondateur Axeptio

Romain Bessuges-Meusy

 

À propos d’Axeptio

De la gestion des cookies à la gestion du consentement, Axeptio est la solution de confiance qui garantit des consentements conformes à la Loi 25. Déjà adoptée par plus de 1000 sites Web basés au Québec, la solution Axeptio propose l’expérience francophone la plus complète sur le marché mondial, bien qu’elle soit également disponible en anglais, et ce, pour tous les types d’entreprises.

L’équipe d’experts d’Axeptio, dont la solution a été éprouvée en Europe, offre une expérience clé en main, en français. Faire affaire avec Axeptio pour se conformer à la Loi 25, c’est s’assurer une paix d’esprit.

Axeptio est membre du Bureau de la publicité interactive du Canada (IAB Canada) et sa solution Axeptio for Publishers est compatible avec la norme TCF, utilisée par l’écosystème publicitaire numérique. 

 

Webinaire : Loi 25 et expérience client

1 heure d'échanges avec des responsables produits du Québec

Chief Experience Officer - Axeptio

L'Infolettre mensuelle d'Axeptio au Québec

Loi 25, fichiers témoins, renseignements personnels, stratégie numérique, événements

A lire également

Gérer son identité numérique au Québec: Entretien Axeptio sur FM 103.3 - La Radio Allumée

Gérer son identité numérique au Québec: Entretien Axeptio sur FM 103.3 - La Radio Allumée

Sur les ondes de FM 103.3 La Radio Allumée, Max Trudel s'entretient depuis la ville de Québec avec Romain Bessuges-Meusy, Président et co-fondateur d’Axeptio. Ensemble, ils nous plongent...
Optimisation du taux de consentement : le cas Opéra de Paris

Optimisation du taux de consentement : le cas Opéra de Paris

L'Opéra de Paris cherche à augmenter continuellement le taux d'acceptation des cookies sur son site web. Cette amélioration est essentielle pour leur permettre de mieux comprendre leur...
Axeptio rejoint le CMP Partner Program de Google

Axeptio rejoint le CMP Partner Program de Google

Axeptio est ravi d’annoncer que sa Consent Management Platform (CMP) est certifiée par Google et rejoint le CMP Partner Program de Google. Cette étape démontre notre engagement à aider...