Consent fatigue : ce qu’il faut savoir

La lassitude du consentement de vos utilisateurs est préoccupante car cela a un impact sur votre mesure de performances. Pour remédier à cela, vous devez améliorer votre expérience de consentement utilisateur. La plate-forme d'Axeptio propose une approche adaptée pour cela. 

Consent Fatigue

Qu’est-ce que la fatigue du consentement ?

En tant qu’internautes, vous êtes confrontés chaque jour à de terribles bannières de cookies.

La lassitude du consentement naît de cette avalanche de sollicitations. Les bannières sont souvent ennuyeuses et répétitives car ils parlent tous de cookies. Et en plus, certaines sont agressives.

Cette expérience utilisateur est néfaste et les réactions sont problématiques : 

  • Certains utilisateurs feront tout pour éviter la bannière. Ils installent un bloqueur de publicités pour bloquer les bannières ou cliquent sur la croix pour fermer le module
  • D'autres quittent le site dès qu'ils aperçoivent une bannière contraignante 
  • Beaucoup acceptent les cookies par défaut car ils se sentent contraints ou cliquent sur un bouton sans réfléchir

Pourquoi vos utilisateurs souffrent-ils d’une lassitude en matière de consentement ?

Le RGPD en Europe et d’autres réglementations dans le monde imposent à tous les éditeurs de recueillir le consentement des visiteurs avant de déposer certains cookies.

Il ne s’agit pas d’une approche marketing à autorisation volontaire. Au contraire, elle a souvent été imposée. De ce fait, de nombreux éditeurs proposent une expérience mal conçue, voire désagréable. 

  • Sur les sites Internet de certains médias, un cookie wall apparaît soudain au milieu du site. Et vous devez accepter les cookies… ou vous abonner ; 
  • On retrouve souvent les mêmes banderoles aux formulations très légalistes. Le module vous noie dans une masse d'informations et notamment sur les vendeurs. Bref, cela vous décourage d’exercer vos droits, vous incitant à accepter par défaut. 
  • De nombreux sites disposent encore de bannières informatives. Vous ne pouvez cliquer que sur une croix ou sur un bouton « OK », qui sert uniquement à fermer la bannière.

Le RGPD n’a jamais exigé d’offrir une expérience de mauvaise qualité. De nombreux sites n’ont pas fait l’effort de construire quelque chose d’agréable et de durable. Et c’est cette expérience de mauvaise qualité qui a conduit à une lassitude du consentement. 

Pourquoi devez-vous lutter contre la fatigue du consentement ?

Le phénomène est important, et il impacte la mesure de vos performances.

Comme tout le monde, vous pratiquez la chasse à l’opt-in et souhaitez booster le consentement. Attention toutefois à ne pas dégrader l’expérience utilisateur. Le taux de rebond d’un site a tendance à augmenter si un format aussi intrusif que le cookie wall est utilisé.

De nombreux internautes souhaitent éviter de choisir dès le début de leurs visites sur site. Ils souhaitent fermer la bannière le plus rapidement possible ou l'ignorer pour continuer leur navigation. En bref, ils veulent éviter d'interagir avec votre module. 

En fin de compte, la lassitude en matière de consentement conduit à recueillir des consentements qui ne consentent pas. Il n’est pas simple d’en faire un KPI pertinent pour mesurer l’engagement envers la marque. 

Faut-il alors renoncer au consentement ? Certains le demandent. Et ainsi, de mauvaises idées refont surface : 

  • Utiliser d'autres trackers, parfois plus opaques, comme le stockage local ou les empreintes digitales. Sauf que juridiquement, ils sont soumis aux mêmes règles que les cookies. 
  • Vous remplacez le consentement par un intérêt légitime pour certains types de cookies. Ce consentement est un excellent moyen de redonner du pouvoir à vos utilisateurs en leur permettant de contrôler des flux de données spécifiques. 

Ne vous méprenez pas sur votre ennemi. L’enjeu est de s’abstenir de multiplier les efforts pour s’exonérer de la bannière. Il s’agit de mettre l’utilisateur au centre de vos préoccupations et de considérer que vous cherchez avant tout à répondre à une demande au travers de bannières cookies. 

Comment lutter contre la fatigue du consentement ? Grâce à l'expérience utilisateur 

Le contexte actuel vous offre une opportunité… à condition de garder à l’esprit que votre audience visite un certain nombre de sites internet dans une journée et est majoritairement sur-sollicitée concernant les bannières cookies. Il vaudrait mieux que vous vous différenciez. expérience de gestion du consentement de haute qualité.

Ce faisant, vous avez également la possibilité de capter l’attention de vos utilisateurs.

Pour y parvenir, vous mettrez tout en œuvre et proposerez le consentement en tant que service. Vous mettrez en avant une fonctionnalité ergonomique, transparente et ludique qui permet aux utilisateurs de gérer leur vie privée. Votre public appréciera ces efforts. 

Il serait préférable que vous disposiez de plus de temps ou de compétences internes pour travailler sur l’expérience à proposer. Et c'est là qu'Axeptio peut vous aider. 

  • Notre solution bénéficie d'un effort important pour construire une UX bien conçue, des graphismes agréables et un ton pédagogique et ludique. C'est clé en main ; vous devez l'installer. 
  • Le widget s'adapte à toutes les chartes graphiques et à toutes les tonalités éditoriales. Bref, c'est personnalisable. Cela a une conséquence : cela vous permet d'offrir le meilleur à votre audience, et elle pourra le voir, même sur les sites d'autres éditeurs. 
  • Grâce à notre consentement contextuel ou consentement wall, vous pouvez enrichir l’expérience et ainsi optimiser votre taux de consentement.

En l'installant sur votre site internet, vous intégrez ainsi :

  • Une gestion des cookies qui respecte les obligations découlant du RGPD ;
  • Une fonctionnalité de contrôle de la confidentialité via les cookies ;
  • Un outil marketing pédagogique sur le fonctionnement du site : le widget cookie est la liste des ingrédients de votre site. Au fil du temps, cela vous encouragera à le rendre plus honnête et plus beau. 

Conclusion : Combattez la lassitude en matière de consentement grâce à une CMP conviviale

Les législateurs européens ont adopté le RGPD pour assurer le contrôle de l’utilisateur sur ses données personnelles. 

 

C’est l’occasion pour vous de construire un discours respectueux de la vie privée qui reflète vos valeurs et votre éthique. Cela montrera le respect que vous avez pour votre public. Axeptio peut être une solution pour vous. 

CEO & Co-founder - Axeptio

Notre Newsletter

A lire également

Gérer son identité numérique au Québec: Entretien Axeptio sur FM 103.3 - La Radio Allumée

Gérer son identité numérique au Québec: Entretien Axeptio sur FM 103.3 - La Radio Allumée

Sur les ondes de FM 103.3 La Radio Allumée, Max Trudel s'entretient depuis la ville de Québec avec Romain Bessuges-Meusy, Président et co-fondateur d’Axeptio. Ensemble, ils nous plongent...
Optimisation du taux de consentement : le cas Opéra de Paris

Optimisation du taux de consentement : le cas Opéra de Paris

L'Opéra de Paris cherche à augmenter continuellement le taux d'acceptation des cookies sur son site web. Cette amélioration est essentielle pour leur permettre de mieux comprendre leur...
Axeptio rejoint le CMP Partner Program de Google

Axeptio rejoint le CMP Partner Program de Google

Axeptio est ravi d’annoncer que sa Consent Management Platform (CMP) est certifiée par Google et rejoint le CMP Partner Program de Google. Cette étape démontre notre engagement à aider...